Florence’s syndrome de Stendhal…

Je ne sais pas pour vous mais j’aime bien imaginer ce que ma vie aurait été à une autre époque (dans les strates plus aisées de la population bien sûr, s’imaginer en lépreuse aveugle n’est pas des plus glamour…) et la belle Florence en Toscane aide à se mettre en situation! Et un petit bonus, pour la route! Le Persée de Cellini est une sculpture qui se trouve sur la place principale de Florence, la Piazza della Signoria. J’ai un rituel depuis que je suis partie en Erasmus en Toscane, j’aime aller prendre en photo le cul de cette statue. Voilà l’historique de cette passion…

2 Responses to Florence’s syndrome de Stendhal…

  1. l’affichage fonctionne mieux sur smartphone que sur Firefox sur PC…étrange. Cela doit être dû à la taille de présentation des images.

    On attend les plus beaux seins !

  2. C est bien gentil tout ça mais c est quand que tu dessines aurélie après un excès de godinette? J attends cela avec impatience moi! Bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*