Berlu, c’est fini, dire que c’était le chancre de ce pays d’amour!

J’ai passé un an à vivre en Italie. J’aime l’Italie et les italiens…enfin pas tous : il y a aussi là-bas des malades du sexe comme partout ailleurs, à la différence que l’un d’entre eux est président du conseil. Voici justement une image tirée du projet que je fais avec mon scénariste Italien, et ce conte s’appelle « les habits neufs du président », il reprend celui des habits neufs de l’empereur…et il est aujourd’hui d’actualité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*